Cours de violon Grenoble » Actualités » histoire de la ville de Grenoble

histoire de la ville de Grenoble

 

Grenoble est une ville qui a connu beaucoup de changements au cours des années. Elle a été fondée en 380 avant notre ère par les Romains et elle s’est développée très rapidement. Elle est une ville qui possède de nombreux monuments historiques, dont la cathédrale Notre-Dame de Grenoble, le Palais des Papes et le Musée des Beaux-Arts. La ville est également connue pour son patrimoine gastronomique, notamment pour ses spécialités typiquement gauloises telles que la tourte à la viande ou encore les raviolis à la grenobloise.

Lire également : 10 destinations touristiques incontournables à Grenoble

La cité antique de Grenoble

Grenoble est une ville qui date du Ve siècle avant Jésus-Christ. Elle était autrefois une importante cité méditerranéenne. Aujourd’hui, elle est aussi connue pour ses monuments historiques, comme la cathédrale Saint-Sauveur et l’ancien Palais de justice.

Les quartiers historiques de Grenoble

Grenoble est une ville historique et riche en patrimoine. Elle compte huit quartiers historiques qui ont fait la renommée de la ville. Ces quartiers ont été classés selon leur importance et ont été décidés en 1982 par l’Assemblée Générale de Grenoble. Voici les quartiers historiques de Grenoble :
-Le Vieux-Grenoble : Quartier populaire et historique situé dans le centre-ville. Il abrite les bâtiments administratifs, économiques et culturels principaux de la ville.
-Le Grand-Grenoble : Quartier situé à l’ouest de la ville, au cœur du Plateau des Domanes. Il s’agit du plus ancien quartier de Grenoble et est dominé par les tours romaines du Palais Royal qui font face à Saint-Symphorien.
-Les Beaux-Arts : Quartier situé à l’est de la ville, à proximité du Vieux-Grenoble. Il est typiquement Grenoblois avec ses rues étroites et son architecture Renaissance.
-Le Village : Quartier situé au sud de la ville, à l’extrémité nord de l’île Saint-Jean. Il est étroitement lié à la tradition viticole de Grenoble et compte une multitude d’entrepôts.
-Les Grands-Champs : Quartier situé à l’ouest de la ville, proche du centre commercial Les Grands-Champs. Il est composé essentiellement d’habitations moyennes, qui ont été construites entre les années 1960 et 1980.
-Le Pont-de-Claix : Quartier situé sur le pont Notre Dame, en bordure du cours Isère. Il est entouré par les différents quartiers commerciaux de Grenoble et abrite notamment la Bourse du Travail.

Sujet a lire : 10 destinations touristiques incontournables à Grenoble

 

L’agglomération moderne de Grenoble

Au cours des siècles, l’agglomération grenobloise a été marquée par une succession d’expansion urbaine. La ville de Grenoble comptait alors environ 30 000 habitants et était située sur la rive gauche de l’Isère. Vers le milieu du XIXe siècle, il y avait déjà 150 000 personnes qui vivaient à Grenoble. Cette croissance s’est poursuivie durant les années 1870 et 1880, tant en raison de la multiplication des activités commerciales que de l’arrivée massive de populations étrangères. Au début du XXe siècle, Grenoble atteignait une population de 260 000 habitants.
À partir des années 1970, la ville s’est agrandie à droite et à gauche, comme un joyau qui se serrerait contre son axe central. Les zones plus éloignées ont été rattachées à la métropole, tandis que de nouvelles zones se sont développées au centre-ville. Au cours des dix dernières années, la population de Grenoble a continué son évolution ascendante, atteignant 320 000 habitants en 2014.

L’agglomération grenobloise est composée de plusieurs quartiers :
– le Vieux-Grenoble, qui regroupe les anciennes artères commerçantes du centre-ville ;
– le Saint-Martin, qui constitue l’un des principaux axes de l’expansion urbaine du XXe siècle et qui abrite les grandes entreprises industrielles et commerciales ;
– le Mirabeau, qui est la zone commerçante la plus dynamique de l’agglomération et qui concentre les grandes surfaces commerciales ;
– le Jardin des Plantes, situé à l’ouest de Grenoble, et qui constitue une enclave urbaine protégée ;
-la ZAC du Bourget, qui est l’un des principaux secteurs commerciaux de Grenoble.

L’agglomération grenobloise compte aujourd’hui plus de 310 000 habitants.

Conclusion

La ville de Grenoble est située en Isère, dans le sud-ouest de la France. Elle a été fondée en 125 BC et est située à proximité du Mont Blanc. La ville prend sa source aux alentours de l’ancienne Ville romaine des Grands Moulins dont les ruines sont encore visibles dans les environs. Au Moyen Âge, elle était un important centre religieux et commercial. Durant la Renaissance, Grenoble connut une forte croissance économique grâce à son commerce avec l’Italie et le Proche-Orient. En 1802, Napoléon Bonaparte y fit construire son palais impérial ; depuis ce temps, la ville est associée au régime napoléonien. Après la Seconde Guerre mondiale, Grenoble se développa rapidement pour être la capitale culturelle du Dauphiné Occidental.